Fruits basket RPG

venez incarnez un membre de la famille soma ou l'un des membres de son entourage!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kairi Sôma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kairi Sôma

avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 19/12/2007

MessageSujet: Kairi Sôma   Mer 5 Mar - 14:05

As-tu lu les fruits basket? Si oui lesquels? : Oui, j'ai tout lu et tout vu


Nom : Sôma

Prénom : Kairi

Maudit : Oui, de la famille Sôma

Signe asiatique : Mouton

Signe occidental : Boeuf ? -- je sais plus

Age : 15 ans

Physique :

Kairi est, pour ainsi dire, vraiment petite par rapport à son âge. Sa mesure tourne dans les alentours des 1m50 si ce n’est plus bas. Elle n’a pas du tout les formes qu’une femme devrait avoir même si celle-ci reste généralement fine malgré toutes les cochonneries qu’elle peut engloutir en une journée. De plus, étant garçon manqué une majeur partie du temps, on a souvent peine à croire qu’il s’agisse d’une fille. Même son timbre de voix ressemble à s’y méprendre à un garçon de 9 ans. Son visage est assez rond et est encadré de mèches de couleur auburn, la couleur de ses cheveux qui sont, quant à eux, très courts. Ses yeux son vairons, et c’est la première chose qu’on remarque chez la demoiselle. Son œil gauche se trouve être vert émeraude, et celui de droite rouge sang. Un vrai embêtement la concernant. Sa peau est bien pâle depuis un bout de temps, mais elle garde toujours son aspect « peau de bébé », toujours aussi douce et sans marque de l’adolescence tel que point noirs et boutons. Rien de tout cela ne s’est encore manifesté chez elle.Question goût vestimentaire, elle porte souvent du linge variant gotique et sweet lolita. Majoritairement, elle porte du bleu. On en trouve toujours sur elle, sinon, c’est bien qu’il y a quelque chose qui la dérange. Et on la voit toujours avec son éternel chapeau noir avec une bande bleu sur le haut de sa tête.

Caractère :

Kairi est une jeune fille plutôt calme est assez réservée. Mature malgré les apparences et étant souvent représentée par ce mot qu’est la sagesse. Il se trouve que la demoiselle est très modérée, autant par ses gestes que par ses paroles. Cette description est typiquement celle d’une jeune fille timide, mais ce n’est pas le cas. Kairi est très extravertie est n’hésite pas à aller vers les autres quand ça lui chante. Mais si la personne qui se trouve en face d’elle ne l’interpelle pas vraiment, on peut toujours aller voir ailleurs.. Elle sait juste très bien gardé son calme. Elle se prend parfois pour une lady avec ses quelques airs qu’elle emprunte et son vocabulaire assez recherché. Ceci n’est que l’un de ses divers visages, mais elle garde majoritairement cette apparence en face des adultes qu’elle a du mal à supporter.Autrement, c’est une grande joueuse qui aime se faire plaisir. Rigoler fait partie de son passe-temps favoris même si aucune trace n’est présente sur son visage concernant cela. Et étant quelque peu garçon manqué dans ses temps perdus, il lui arrive d’adopter mêmes attitudes et même réflexions. Ceci dit, elle arrive toujours à reprendre son air serein quand il le faut. Très protectrice, elle n’hésite pas à mettre sa propre vie en danger pour celle des autres. Surtout pour ses amis. Il n’y a qu’elle qui peut frapper (amicalement parlant) ses amis et personne d’autre. Sinon, faites gaffe à la petite ayant fait plusieurs années d’arts martiaux en tout genre. Pas de discrimination, tout le monde à le droit à tout avec elle. Certes, ça ne veut pas dire pour autant qu’elle puisse avoir des préférences, mais d’après elle, tout le monde à une place quelque part dans ce monde. Kairi déteste devoir faire la morale, ou qu’on la lui fasse. Il s’agit toujours des mêmes choses répétés, et qui n’ont souvent pas de sens pour elle. Quelque fois, il arrive qu’elle jette un froid dans certaines conversations tout en empruntant un air monotone et morne de temps à autre. Elle analyse une grande partie de ce qu’elle peut voir et en tire souvent profit. Elle va même à aller contredire quelqu’un en faisant des phrases à rallonges pour les embrouillés afin qu’on lui donne raison. Disons qu’elle comprend vite, mais qu’elle fait comme si de rien était. Boudeuse ? Ca arrive. Mais pour cela, il faut vraiment avoir fait quelque chose de très poussé avec elle. Tour de magie et autre, ceci est sa passion. Eblouir les personnes est ce qui l’intéresse le plus. Ne trouvant rien qui puisse lui aller tel que la musique, le chant, la danse, le dessin et même les arts maritaux qu’elle maîtrise quand même, la fillette à alors opté pour une autre forme de divertissement : les tours de passe-passe. Au départ, on commence toujours avec des choses simples. Puis petit à petit, elle a appris comment faire ceci ou cela grâce à plusieurs artifices ou de simples trucs et astuces en employant la chimie ou la physique. Au pire, il lui arrive de jardiner quand elle s’ennui vraiment. Un second passe-temps peut-être ?


Pouvoirs: Oui

Elément: Vent

Nvº1: Sa couleur des yeux changent selon le vent.
Nvº2: Quand elle éternue, une rafale de vent peut s'abattre sur les personnes l'entourant.
Nvº3: Peut contrôler le vent.

Histoire :

« Dame desu ! » [C’est pas bien !]*PAF*« Itaaaaa ! Ani-ue !!!! » [Aïe ! Grand frère !!!!] Une scène pour le moins étrange. On peut y voir une petite fille, sûrement de 6 ans, en train de se faire frapper par son frère qui commence sérieusement à s’énerver. Mais le fait est que ces deux enfants étaient en train de s’entraîner à l’art du thé. Le jeune homme s’en tirait mieux par rapport à sa sœur. Il fallait avouer qu’il était douée, mais elle, ne l’était que pour le boire ce thé. « On recommencera jusqu’à ce que ce soit gravé dans ta tête ! -J’suis fatiguée, lâche-moi. -Non ! -Aïeuuuuuuuh !!!! » Mais pourquoi donc une cérémonie de thé ? Pas le temps de réfléchir à ça, les enfants entendent un bruit, le frère cours dans la pièce d’à côté et la petite sœur essaie de ranger les affaires à une vitesse grand V. Elle se mit en position de seiza juste après et baissa la tête. La porte se déroba et on put voir clairement une jeune femme semblant assez sévère. Elle regardait froidement la petite fille. « Aurais-tu vu Kisuke ? -Non… maman. » La dame s’approcha dangereusement de la fillette et lui donna une gifle et la regarda de haut. Son regard toujours froid et son visage n’affichant que colère. La tête de la petite fille suivit le mouvement brusque pour ensuite se figer sur le côté. « Madame. -Pardon ? -Madame… et non, maman. -Ha… non, madame. » La mégère referma la porte sans rien ajouter de plus. Cela se voyait pertinemment qu’elle n’aimait pas sa fille. Ah… la petite s’appelait Kairi. Et le fameux Kisuke n’était autre que son grand frère. « Elle est partie pour de bon ? -Oui… » Kisuke sortit de sa cachette en regardant sa petite sœur d’un air assez attristé. Mais n’aimant pas montrer ses émotions, il prit Kairi par la manche et la tira vers la porte menant vers le jardin. « Vu qu’t’es pas prête pour faire une cérémonie du thé correctement, passons à autre chose ! -HEIN ???!!! -Pas de « hein » qui tienne ! » C’est ainsi qu’elle apprit le jardinage. Même si Kairi n’aimait pas trop rester avec des plantes à s’occuper d’elles. Mais, petit à petit, elle apprit à aimer cela d’une certaines façon. Au moins une bonne chose qu’elle savait faire avec ses mains. Puis Kisuke et elle regardèrent une émission télé passant tous les vendredis après midi. De grands magiciens donnaient leur prestations, aussi époustouflantes soient-elles. Kisuke adorait regarder ce genre de chose. Et c’était la même chose pour sa petite sœur. Mais ce n’était pas maintenant qu’elle eût l’idée de faire des tours comme ces gens aussi doués soient-ils. Kairi aimait bien son grand frère malgré qu’il soit brusque certaines fois. Mais c’était ça qui les liais si profondément. Le temps passa, la famille était toujours aussi dissoute pour on ne sait quelle raison. Enfin, il y en avait bien une, mais Kairi ne savait pas qu’il s’agissait de cela. Le fait d’avoir un enfant qui se transforme en animal est-il normal pour vous ? Et bien, c’est pour cela que tout le monde s’évite. Enfin, que tout le monde évitait Kairi. Cousins, cousines, tantes, oncles, grands-parents et bien d’autres encore essayaient de ne pas la voir. Kairi n’y faisait pas trop attention vu qu’elle préférait rester seule plutôt que d’être entourée de plusieurs personnes. Elle trouvait ça normal de ne pas être accompagnée du coup. C’était dans ses habitudes, et elle croyait que c’était pour ne pas la déranger qu’on ne faisait pas vraiment attention à elle. Pareil pour les soufflets qu’elle se recevait de temps à autres. La jeune fille pensait que c’était une façon d’élever ses enfants, que tout le monde le faisait suivant s’il a été sage ou pas. Elle voyait ça à la télé aussi. Mais peut-on comparé ce monde à la réalité ? En fait, celui qui restait avec Kairi était bien son frère. Ces deux là étaient quasiment inséparables. Même s’il y avait quelques incidents qui se produisaient trop fréquemment. Vu qu’il s’agissait d’une personne de sexe opposé, Kairi devait faire attention, même si c’était son aîné. Lui aussi le savait d’ailleurs.
« Kisuke !!?? Anata wa doko ni ???!!! » [Kisuke, où es-tu ?] Kairi s’était réveillée un peu plus tôt ce matin là. Kisuke était déjà parti à l’extérieur pour faire son jogging habituel. Mais Kairi ne savait même pas qu’il en faisait. La fillette trouva une tasse de thé sur la table du salon. Celle-ci était pour elle apparemment. Un mot disait "De la part de Kisuke". Kairi but le breuvage et fut étonnée du goût du thé. *Hugh! Il est froid... les feuilles ne sont pas assez infusés, l'eau est trop clair... on ne peut pas appeller ça du thé noir maintenant.* Elle sursauta d'un coup après avoir fait son analyse. *Mais... il est doux... Il s'inquiète... pour moi?*
Elle partit ensuite seule en ville, sans personne. Ah oui ! Ce jour là, c’était l’anniversaire de Kairi. Kisuke s’était retardé dans les ruelles de la ville alors que sa sœur se promenait toute seule dans les environs. Il avait acheté un chapeau en voulant faire une farce à sa petite sœur. Mais en fin de compte, il s’était dit que ça lui irait pas mal du tout. Revenons à Kairi. Elle croisa des filles de son école. Des idiotes prêtes à martyriser n’importe qui pour de l’argent. Et bien, elles commencèrent à enquiquiner Kairi près de la rivière dont le courant était fort. Puis, la guéguerre commença à devenir de plus en plus violente. Kairi ne savait pas se défendre à ce moment, et c’était sa principale faiblesse. A un moment, Kairi faillit tomber dans la rivière. Elle se disait que tout était fini à ce moment là, comme tout le monde l’aurait fait en voyant un tel courant d’eau. Mais avant que ça ne se produise, son frère réussit à la trouver à temps et la tira par le bras. Kairi se transforma et fut hors de danger, mais se fut Kisuke qui fut entraîner dans la rivière. Sous cette allure, Kairi ne pouvait rien faire. Et puis, les filles étaient encore là. Enfin, pas pour longtemps vu que l’apparence de Kairi les avaient effrayées. Kana n’eut donc pas de souci pour s’en débarrasser, mais comment faire pour l’école après ça ? Pas le moment d’y réfléchir ! Kairi partit à la recherche de son frère sous son allure de mouton miniaturisé si l’on pouvait le dire. Après quelques centaines de mètres, le courant fut moins fort. Kairi retrouva son frère sur la rive. Il tenait fermement un sachet dans sa main gauche et semblait ne pas vouloir le lâcher. Il était faible, très faible. Et Kairi ne pouvait même pas l’aider en quoi que ce soit. Kisuke enleva alors le chapeau de son sac et le posa sur la tête de Kana encore sous sa forme de mouton. Il lui passa aussi son manteau, comme s’il savait que sa sœur allait se transformer dans la minute qui suivait. « O tanjoubi omedeto Kairi… » [Joyeux anniversaire Kairi…] Ce furent les dernières paroles de Kisuke. Il fut hospitalisé. C’est pendant ce lap de temps que Kairi commença la magie. Peut-être que son frère allait revenir après tout. Il fallait juste qu’elle s’y mette. Le voir sourire lui ferait grand plaisir. Mais Kisuke restait muet comme une carpe. Le premier tour qu’elle réussit lui donna le sourire… puis il mourut. Après ça, la rupture de la famille se vit croître en un coup. La mère de Kairi ne pardonna jamais à sa fille ce qui est arrivé à Kisuke. Elle préféra l’enfermer et l’envoyer à l’école par l’intermédiaire de l’un des gouvernants. Elle l’avait encore frappé… Et cette fois-ci, Kairi se demandait vraiment si tout le monde était comme ça. Les coups se répétèrent, et elle finit par en avoir l’habitude. Mais elle pardonnait toujours à sa mère. Allez savoir comment d’ailleurs. Kairi laissa de côté cette histoire et commença à essayer d’aller vers les autres. Même si elle savait qu’elle pourrait encore le regretter. Les derniers mots qu’elle adressa à son frère furent ceux-ci :"Si tu fais partie de mes rêves, alors je protègerais toujours le lieu où les songes sont cachés."


Dernière édition par Kairi Sôma le Mer 5 Mar - 20:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuko Amano
Maudit par le dragon
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 25
Localisation : Non répertorié sur GPS
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Kairi Sôma   Mer 5 Mar - 20:20

Yo, re-bienvenue x3

L
'histoire est sympa, j'aime beaucoup.
Par contre change la couleur de la mère de Kairi, parce qu'on y voit rien sans surligner le texte ... >W<"

T
ermine ton histoire et tu pourras commencer le jeu.
On se fera un sujet avec Mizu-chan ?
L
a magie, c'est bien son truc à lui aussi ... Laughing

_________________
~ Cliik
[+ NeverMind - I'm the One who can Save you +]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rainbowquest.forumpro.fr
Kairi Sôma

avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 19/12/2007

MessageSujet: Re: Kairi Sôma   Mer 5 Mar - 20:46

En fait j'ai fini mais je suis un boulay alors j'ai oublié d'enlever (en cours ...) -.-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuko Amano
Maudit par le dragon
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 25
Localisation : Non répertorié sur GPS
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Kairi Sôma   Jeu 6 Mar - 19:53

Citation :
Par contre change la couleur de la mère de Kairi, parce qu'on y voit rien sans surligner le texte ... >W<"

... Parce que noir sur noir, c'est invisible ... x3

C
'est bon, validay =)

_________________
~ Cliik
[+ NeverMind - I'm the One who can Save you +]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rainbowquest.forumpro.fr
Seisui Reed

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: Re: Kairi Sôma   Ven 7 Mar - 19:56

Bienvenue consoeur à laine Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyô Soma
Maudit par le chat
avatar

Nombre de messages : 453
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Kairi Sôma   Dim 9 Mar - 22:33

Superbe fiche! ^^ Je confirme ta validation! tu peut aller rp! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fruits-basket-rpg.jeun.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kairi Sôma   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kairi Sôma
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fruits basket RPG :: Présentations :: Fiches validées-
Sauter vers: