Fruits basket RPG

venez incarnez un membre de la famille soma ou l'un des membres de son entourage!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ayta Okeria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ayta Okeria

avatar

Nombre de messages : 1
Age : 24
Localisation : Où elle veut quand elle veut
Date d'inscription : 25/07/2008

MessageSujet: Ayta Okeria   Ven 25 Juil - 17:32

As-tu lu les fruits basket? Si oui lesquels? :J'ai lu jusqu'au tome 10


Nom :Okeria

Prénom :Ayta

Maudit : ui/non (seulment pour les Soma et les Reed)

signe asiatique :Coq

signe occidental :Scorpion

Age :16 ans

Physique : (pas de voir avatar! Décrivez au max, minimum 5 lignes !! )Ayta est une jolie jeune fille.Elle s'habille souvent de noir et blanc.Elle a de longs cheveux noirs,et des yeux anthracites (gris très foncés).Pas très grande,elle ne mesure qu'un mètre soixante-huit.Vraiment jolie,elle attire les coeurs et les regards.Rockeuse dans l'âme,elle a deux trous à chaques oreilles.En général,elle se balade en jeans et T-shirt,mais quand elle vas au lycée,elle se retrouve en jupe (très courte) et en uniforme.Elle n'aime pas beaucoup se plier aux règles.Elle ne porte pas souvent de vêtements féminins,qui pourraient bien la mettre tout à fait en valeur.

Caractère : ( idem que pour le caractère minimum 5 lignes !! )Comme il y a marqué dans la description précédente,elle n'aime pas se plier au règles.En général,elle est assez sympathique et polie.Mais il lui arrive d'être une vraie peste.Elle ne profites pourtant pas de sa gentillesse.Elle n'aime pas aller vers les autres,ni que les autres viennent à elle.Elle est très solitaire.Mais elle regorge d'honnêtetée,de tendresse et de gentillesse.Très attentive au bien-être des autres,elle passe son temps à les aider,les soigner sans qu'ils s'en apperçoivent,même si certaines personnes ne l'aime pas.Elle est vraiment sans retenue.

Histoire : ( minimum 15 lignes décrivez au max !! )
Mon histoire commence vraiment à partir de mes treizes ans.Bien sûr,avant,j'ai vécus une enfance merveilleuse avec ma mère et mon père,j' intégrai même un lycée d'élite japonnais.Mais je ne m'attendait pas encore à ce qui allait m'arriver.Tout commençat un soir de mai,où mon père avait but plus que de raison.Je venait de rentrer,dans mon uniforme de collègienne.Sur le coup,il tombat amoureux.Il commençat à me harceler,voulant me posséder.Cela durat un an.Ce fut lors de mon année de troisième que Kyô Mishigawa,un de mes compagnons de classe,vint me voir...
*Je marchais dans les couloirs du bahut.J'avait encore pleuré dans les toilettes.Mon père,lors de la soirée précédente,avait encore essayé d'abuser de moi.Je ne savais plus vraiment où j'en était.Les coups qu'il m'avait porté devaient se voir sur mes bras et sur mes jambes,sinon,les élèves ne se seraient pas tournés à mon passage,n'auraient pas chuchotés derrière moi.Ils ne le font pas d'habitude.c'est vrai que Papa avait été particulièrement violent,ce soir là.J'entendais mes pas légers.J'avais fermé les yeux,j'essayais de retourner dans ma bulle.Quand,soudain,je heurtais quelqu'un.je rouvrit les yeux et posat mon regard sur la personne qui se trouvait en face de moi:Kyô Mishigawa.Quelle honte !! C'était l'un des garçons les plus prisés du collège.Un des plus populaires,aussi.Je serais sûrement punie pour avoir foncé dedans.Mais personne ne se fachat.Il affichait un sourire et dit doucement:
-Ben alors,Okeria-San,on ne regarde plus où on met les pieds ?
J'essayai veinement de m'excuser:
-Je...Je suis...Confuse,vraiment,je ne voulais pas...
Je commençait à le contourner pour continuer mon chemin,quand il me saisit par le bras.
-He,pars pas comme ça,je...
Son regard s'était posé sur mes bleus,le mien s'était détourné.
-Mais...C'est qui qui t'a fait ça ?
Et j'ai crié:
-CA NE TE REGARDE PAS !!!
Je sais,j'avais été méchante,mais je ne voulais pas qu'on m'approche.je me suis dégagée et j'ai courut.Où ? Je ne sais plus.Ah,si,sur le toit.Et j'y ai passé le reste de la journée.Ce n'est que le soir,à la sortie,que Kyô à fait sa réaparition.je venais de passer le portail,quand soudain:
-Ey,Okeria-San,attends-moi !!
Je décidat de l'ignorer et continuai ma route,quand je sentit une main sur mon épaule.Je regardait le garçon.
-S'il te plaît,laisse-moi te raccompagner.
-NON ! (radical)
-Si,ça me fais plaisir,allez !!
Vaincue,je cédai.Je me mit à marcher.Au bout d'un quart d'heure nous arrivâmes devant chez moi.Je remarquai avec horreur que la voiture de mon père était là.Je ralentissais le pas,jusqu'à m'arrêter,et dit à Kyô:
-
C'est Ici que j'habite.
-Ah...Bon,bah,salut.J'éspère que je pourrais encore te raccompagner,t'es vraiment sympas !!Allez,bye !
?! Sympas ? mais je n'avais même pas parlé !! Bref,j'attendait qu'il se soit éloigné pour entrer à l'intérieur.Là,mon père était affalé sur le divan.Quand il m'entendit,il se levat et vint devans moi:
-Bonjour ma fille !! Tu n'a pas envie de venir à côté de papa ?
-Non.J'ai du boulot,p'pa !
-Allez viens,ne discute pas !!
Il me saisit par le poignet et commençat à m'entraîner vers le divan.Là,il me forçat à m'allonger.Je commençait à me débattre.Il me donnat une giffle qui me calmat sur le coup.Il m'écartat violemment les cuisses et baissat ma culotte,tout en me tenant les poignets.Je recommençait à me débattre,mais il n'y prêtait plus attention.Dans son regard,je lisais du désir.Beaucoup de désir.Il baissat son pentalon.Je me mit à crier.Et,juste avant qu'il ne passe à l'acte,la porte d'entrée volat en morceaux.Je levais mon regard vers la personne.Kyô se trouvait dans la pièce.il était en sueur,comme si il avait fait un gros effort.Quand il redressat la tête,je lut dans son regard une haine sans nom.Il s'approchat et,d'une voix tremblante,il dit:
-Lâche-la,gros porc !
-Qui êtes-vous,que faites-vous chez moi ? Je ne vous ai pas permis d'entrer !! Vous ne voyez pas que je suis occ...
-TA GUEULE !!
Pendant qu'il parlait,Kyô c'était rapproché et lui avait foutut une droite en pleine tronche.Mon père s'étalat sur le sol,Kyô s'élançat vers moi.Il remontat ma culotte (tout en fermant les yeux) et me prit dans ses bras.Juste après,des policiers entrèrent dans la pièce.Ils crièrent,tout en mettant des menottes à mon père:
-Police,vous êtes en état d'arrestation,pour viol et pérsécution sur mineure.Vous avez le droit d'appeler un avocat et le droit de garder le silence.
Puis je perdit connaissance.[...]Je ne me réveillat que quelques heures plus tard,dans une chambre d'hôpital.Kyô était là.Il discutait avec ma mère.Elle me jetait des regards inquiets,tout en parlant.Puis,cinqs minutes plus tard,elle repartit.Kyô vint s'asseoir à mes côtés.Il n'avait pas vu que j'était réveillée...
-Kyô...
-Ayta !! Enfin tu est reveillée !! Je m'inquiétait,tu sais !!
-Mais,qu'est ce que tu fais ici ? Que c'est-il passé ?
-Ton salopard de père a été arrêté.Et moi,je suis ici...Non,en fait,j'ai entendu tes cris,devant ta maison.Ne me demandes pas pourquoi j'était devant ta maison à ce moment là.Si,en fait,je m'inquiétait pour toi.Alors,quand je t'ai entendue crier,je suis allé à la fenêtre et j'ai vu ce qui se passait.J'ai appelé les flics,mais je me suis dit que ça allait être trop tard,alors je suis intervenu.Et,depuis,je ne t'ai plus quittée.
-Mais...Pourquoi tu a fait ça ?
-Tu sais,je n'ai jamais osé te le dire avant,mais,depuis la sixième,nous sommes dans la même classe,et tu m'intrigues.Beaucoup.Je sais,c'est bizarre,mais...C'est la première fois que j'ai ce sentiment par rapport à une fille.Chaque fois que je te voit,j'ai mon coeur qui s'emballe et je ne pence plus qu'à toi pour le reste de la journée.Je crois bien...Que je...Que je suis amoureux...De toi.
-Arrête,tu me fais marcher.Tu ne peux pas tomber amoureux d'une fille comme moi,tu sais.C'est impossible,je...
Je n'eut pas le temps de terminer ma phrase.Il s'était penché et m'avait embrassée.Je fus surprise plus que je ne voulais l'imaginer.Un sentiment nouveau était né en moi.L'amour.

J'appris,quelques jours plus tards,que ma mère avait gardé le droit de tutelle,mais mon père non.J'appris aussi que nous allions déménager à la fin de l'année,pour quitter cet endroit "maudit".Le plus dur fut de l'annoncer à Kyô,avec qui je sortais désormais.J'avais reprit les cours et,bizarrement,aucune fille n'était jalouse de ma relation avec Kyô.Tout le monde était compatissant,gentil.On me proposait toujours de l'aide.Moi,ça m'allait,tant qu'ils n'en faisaient pas trop.Kyô acceptat la nouvelle très durement.Il supportait mal que je partes si vite.Je suis partie en Avril,juste avant la rentrée des classes.Ma nouvelle maison était très jolie,et très grande.Ma mère acceuillat deux demi-frères.Near,douzes ans (aujourd'hui 14 ans),un petit gars toujours habillé de blanc,et les cheveux de même couleur et Ayko,8 ans,un joli petit blond aux yeux verts.Depuis,nous formons une famille,mais j'ai beaucoup de mal à m'intégrer dans ce nouveau lycée.On essaye d'être gentil avec moi,mais j'ai peur.Et Kyô me manques énormément.Le revérais-je un jour ?



Finis !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumie Sôma
Maudit par le tigre
avatar

Nombre de messages : 230
Age : 27
Localisation : ville-lycée
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Ayta Okeria   Ven 25 Juil - 19:26

alors là je n'ai qu'un mot^^ VALIDATION en effet je ne peux que valider car pour moi il n'y à rien à changer ton rp est corecte donc tu peux desormais comencer à rp je deplace ta prez si tu a une question tu n'aura qu'à m'envoyer un
mp...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ayta Okeria
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fruits basket RPG :: Présentations :: Fiches validées-
Sauter vers: